Graham Cutler, victime de Moderna

La famille de Graham Cutler rejoint VERITY France

par VERITY FRANCE | Sep 4, 2022 |

Notre père et mari, Graham, 74 ans, n’a jamais connu de problème de santé. En bonne forme physique, il faisait beaucoup de vélo depuis qu’il était à la retraite. Il s’est fait vacciner le 11 janvier 2022 avec Moderna (1ère dose). Quelques jours après, il a commencé à ressentir des douleurs à la poitrine à l’effort mais, il ne s’est pas inquiété. Il a fait la deuxième dose le 1 er février 2022 et les douleurs se sont intensifiées. Le 10 février il est allé voir son médecin qui a dit que tout était normal mais a conseillé de voir un cardiologue, un rendez-vous a été pris pour juin 2022. Suite à une douleur aiguë à la poitrine lors d’une balade le 19 février, un rendez-vous en urgence chez un cardiologue le 25 février.

Le 24 au soir, la douleur s’est intensifiée à tel point qu’il avait du mal à respirer. Maman a alors appelé le SAMU qui l’a emmené au service cardiologie du CHU. Ils lui ont posé un stent car une artère s’était bouchée mais suite à la pose, il a fait une thrombose, les obligeant à déboucher le stent. Il a été rapidement mis sous anticoagulants et une semaine après ils lui ont posé un deuxième stent pour aider une autre artère touchée. Il a très bien réagi aux médicaments et ils l’ont autorisé à quitter le CHU le 7 mars, sur son rapport c’est écrit « absence de complication dans les suites ». A la maison le 14 mars vers midi, il a été pris d’une vive douleur à la poitrine et maman a de nouveau appelé le 15. Il a été transféré de toute urgence au CHU en soins intensifs : le rapport dit qu’il a présenté une « occlusion aiguë » des deux artères qui avaient les stents.

Après l’opération, un nouveau contrôle montre une « réocclusion […] par thrombose ». Il est rapidement transféré en réanimation où son état se dégrade sur le plan respiratoire. Les docteurs réalisent un test PCR Covid qui se révèle négatif. Son cœur ralentit et il développe également une insuffisance rénale aiguë, ils décident donc de l’opérer. Nous n’avons pas pu le voir le soir du 14 mars et le médecin tenait maman informée de la situation par téléphone. Il lui a dit qu’il n’avait jamais rien vu de tel et qu’il ne comprenait pas pourquoi les stents se bouchaient en permanence. Maman lui a signalé que tout avait commencé après avoir reçu les deux doses de vaccin. Rien n’a été mentionné dans les comptes-rendus d’hospitalisation. Il a fait un nouvel arrêt cardiaque à 00h51, le rapport indique que « l’hypothèse d’une thrombose […] est retenue », et malgré un massage cardiaque, il est décédé le 15 mars à 1h10. Nous sommes profondément bouleversées par la perte brutale de notre papa et mari et nous espérons que notre témoignage puisse contribuer à faire avancer les choses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s